arrow-circle arrow-down-basicarrow-down arrow-left-small arrow-left arrow-right-small arrow-right arrow-up arrow closefacebooklinkedinsearch twittervideo-icon

Vitrine des jeunes villes de Jordanie Amman

Date de publication :
01/06/2022
Type de contenu :
Partager :

— 4 minutes temps de lecture

Ci-dessus : L’exposition en Jordanie a permis à 15 jeunes ayant participé au programme “Jeunes Villes” de travailler en réseau et de présenter l’impact de leurs initiatives à 65 parties prenantes multisectorielles.

Showcase Eevent | 11 Mai 2022

Amman, Jordanie


APERÇU :

Le 11 mai, Young Cities a organisé son premier événement Showcase à Amman, en Jordanie, avec le soutien du ministère norvégien des affaires étrangères et de son partenaire local, l’Institut WANA. Les événements de présentation sont la pierre angulaire du programme “Young Cities”. Ils font des jeunes des acteurs essentiels pour relever les principaux défis communautaires, tout en leur donnant l’occasion d’entrer en contact avec des dirigeants locaux, nationaux et internationaux, afin que tous les groupes puissent faire progresser leurs intérêts mutuels.

L’exposition en Jordanie a permis à 15 jeunes ayant participé au programme “Jeunes Villes” de travailler en réseau et de présenter l’impact de leurs initiatives – concernant la désinformation COVID-19, la cyberintimidation et l’inclusion des personnes handicapées – à 65 parties prenantes multisectorielles. Les équipes ont combiné des présentations formelles avec des stands interactifs pour partager les approches innovantes qu’elles ont adoptées, notamment en utilisant des spectacles de marionnettes et en organisant des formations en art-thérapie, afin de relever les défis auxquels sont confrontés les membres de leur communauté.

En plus d’amplifier leur travail de construction de la paix, l’événement a donné aux groupes de jeunes l’occasion d’améliorer la durabilité de leurs projets en encourageant des partenariats potentiels qui peuvent renforcer leur impact. Ils ont pu entrer en contact avec les maires de Karak, Irbid et Zarqa, ainsi qu’avec les membres des réseaux locaux de prévention (LPN) de chaque ville. Parmi les autres participants avec lesquels les jeunes ont pu nouer des contacts, citons des représentants de l’ambassade de Norvège et du ministère des administrations locales, des responsables de la société civile issus de centres de jeunesse et d’ONG, des universitaires de l’université de Jordanie et de la Royal Scientific Society, ainsi que des investisseurs en phase de démarrage issus du secteur privé.

Le maire de Zarqa et les membres de l’Institut WANA ont notamment souligné que l’événement “Young Cities Showcase” constituait un rappel important du fait que les jeunes Jordaniens sont essentiels aux efforts actuels et futurs en faveur de la paix et de la cohésion sociale.

Vous trouverez ci-dessous les principales informations à retenir du Jordan Showcase. Les opinions exprimées dans ce document sont basées sur les discussions de la vitrine uniquement, et ne représentent pas nécessairement les opinions du SCN, du ministère norvégien des affaires étrangères, de l’ambassade de Norvège en Jordanie, des gouvernements municipaux de Karak, Irbid et Zarqa, ni des membres du SCN.

PRINCIPALES RÉALISATIONS :

1. En s’appuyant sur le réseau diversifié et multisectoriel du RCS, les événements Showcase permettent de renforcer la société civile locale.

80 acteurs des secteurs de la jeunesse et de la consolidation de la paix, du monde universitaire, du secteur privé, de la société civile et des institutions municipales, nationales et internationales ont participé à l’exposition sur les jeunes villes. L’événement a fourni une occasion cruciale de renforcer les réseaux intersectoriels et de susciter un dialogue constructif sur la meilleure façon de relever les défis communautaires dans un esprit de collaboration. L’implication des jeunes dans ces discussions et la possibilité de leur donner une tribune sont essentielles au succès de ces événements. Les trois équipes de jeunes ont pu partager leurs points de vue sur ce qu’ils considèrent comme les plus grandes menaces pour le tissu social jordanien et sur la manière dont ils pensent que les réponses de la société civile et du gouvernement pourraient être améliorées. En mettant les jeunes en contact avec les décideurs et les organisations locales, l’impact de l’événement est plus durable car de nouveaux réseaux sont créés et les participants peuvent discuter de manière concrète du potentiel de solutions partagées à des défis communs.

2. De nouveaux points d’entrée ont été créés pour renforcer la collaboration entre les jeunes et les villes dans le cadre des efforts de consolidation de la paix.

En interagissant avec un ensemble diversifié de parties prenantes, les groupes de jeunes ont pu nouer de nouvelles relations importantes pour leur future carrière, notamment avec des représentants de l’attaché norvégien. Les représentants du ministère des administrations locales ont également encouragé les équipes à contacter le ministère de l’intérieur, qui finance régulièrement de nouvelles organisations et initiatives locales. De même, les organisations de la société civile axées sur la jeunesse ont offert leur soutien et proposé une collaboration future, en partageant les opportunités de formation à venir qui pourraient intéresser les groupes de jeunes.

3. L’approche interactive de la vitrine a favorisé un dialogue ouvert et informel entre les différents publics.

L’exposition a mêlé des présentations formelles et des débats d’experts à des opportunités informelles de mise en réseau et à des expositions interactives dirigées par les jeunes participants sur leurs initiatives. L’utilisation de différents formats et plateformes d’interaction a permis d’alimenter le dialogue de manière différente et significative. Alors que les présentations formelles et les tables rondes ont permis aux fonctionnaires de s’adresser directement à leurs communautés et d’entendre leurs préoccupations, les expositions informelles ont permis un dialogue approfondi entre les jeunes et les décideurs qui les représentent. Les liens établis au cours de ces interactions sont non seulement devenus des points de départ pour de nouvelles relations, mais ont également encouragé une approche moins descendante de l’engagement entre les jeunes et la ville et entre le niveau local et le niveau national.

Le contenu de ce site a été traduit automatiquement à l’aide de WPML. Pour signaler des erreurs, envoyez-nous un email.